Info Technique

AVERTISSEMENT: Suivez attentivement ces instructions afin de garantir une pose correcte.
– L’installation doit être réalisée par un professionnel qualifié.
– Assurez-vous que le matériel est en parfait état avant de commencer à le poser. Vérifiez les nuances, les finitions et les dimensions car DUNE n’acceptera pas de réclamation ni de retour de matériel une fois qu’il sera posé.
– Avant chaque étape, testez sur une pièce tous les matériaux et les outils à utiliser et évaluez le résultat final de l’essai. Si vous n’obtenez pas le résultat escompté, ne poursuivez pas la pose et consultez notre équipe commerciale.

SOL ET MUR – CERAMIQUE

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utilisez des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

Pièces avec de la pâte poreuse: pâte blanche et rouge, poser avec du ciment colle C1 (consulter le tableau d’adhésifs).
Pièces avec de la pâte non poreuse: grès et grès porcelainé, poser avec du ciment colle C2 (consulter le tableau d’adhésifs).
DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau.

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape. Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3 mm) et posez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Dans le cas des grands formats (30×60 ou similaires) utilisez la technique du double collage. Étalez une couche fine sur la surface à recouvrir et une autre sur la pièce en pratiquant des incisions avec la taloche (taloche nº3) dans des directions opposées. Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif. Ne pas utiliser la méthode de pose par points.

Pour améliorer la fixation des pièces pendant le séchage de l’adhésif, nous vous conseillons de fixer les pièces à l’aide d’une baguette en bois ou d’un ruban adhésif. Pour corriger la position des bases, nous vous conseillons de les enlever et de bien nettoyer la face arrière avant de les replacer.

Laissez un joint d’au moins 2 mm et utilisez des croisillons. Dans les zones à forte dilatation thermique ou sur des surfaces peu stables (plaques de plâtre), nous vous conseillons de laisser un joint de 3 mm minimum et d’utiliser des adhésifs ayant des propriétés élastiques de nature époxydique.

DUNE recommande d’utiliser des CROISILLONS AUTONIVELANTS pour éviter l’apparition de bosses entre pièces adjacentes.

Il est déconseillé de décaler les joints de carrelage de plus de 25% pour éviter l’apparition de plis. Les réclamations pour les poses de joints décalés de plus de 25% ne seront pas acceptées.

Les modèles fabriqués avec des composants de résine (LUX) ne doivent pas être installés dans des zones situées à proximité de points de chaleur comme derrière des radiateurs, des saunas, des fourneaux, etc.

4. REJOINTAGE

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. N’utilisez jamais de produits abrasifs. Au cas où le matériel sèche, utiliser du dissolvant pour ciment.

Pour obtenir une plus grande imperméabilisation, nous vous conseillons d’utiliser des joints époxydiques, en particulier, pour les zones d’eaux.

Les références décorées au moyen de prédécoupages. Pour obtenir une bonne finition, il est donc important de suivre la linéarité de ces pré-coupages. Laissez des joints d’une taille équivalente aux prédécoupages entre les pièces. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des croisillons car les prédécoupages servent de référence.

Consultez le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit. DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface.

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasif.

PVD ET PRODUITS DÉLICATS: Ne pas utiliser de produits agressifs ou des ustensiles de nettoyage abrasifs. Utilisez de préférence des produits de nettoyage à PH neutre.

SOL ET MUR – VERRE

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utilisez des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Ne jamais mettre à niveau à l’aide d’adhésif. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

Nous conseillons d’utiliser des adhésifs blancs (pour minimiser le changement de tonalité du verre), en couvrant entièrement la surface de la pièce à poser. Faire la pose avec du ciment colle C2
Consulter le tableau d’adhésifs.

DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau.

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape.

Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3 mm) et posez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Dans le cas des grands formats (30×60 ou similaires) utilisez la technique du double collage. Étalez une couche fine sur la surface à recouvrir et une autre sur la pièce en pratiquant des incisions avec la taloche (taloche nº3) dans des directions opposées. Ne pas utiliser la méthode de pose par points.

Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif.

Pour améliorer la fixation des pièces pendant le séchage de l’adhésif, nous vous conseillons de fixer les pièces à l’aide d’une baguette en bois ou d’un ruban adhésif. Pour corriger la position des bases, nous vous conseillons de les enlever et de bien nettoyer la face arrière avant de les replacer. Laissez un joint d’au moins 2 mm et utilisez des croisillons. Dans les zones à forte dilatation thermique ou sur des surfaces peu stables (plaques de plâtre), nous vous conseillons de laisser un joint de 3 mm minimum et d’utiliser des adhésifs ayant des propriétés élastiques de nature époxydique.

La série GLASS peut être combinée avec le reste de séries de CÉRAMIQUE à condition d’installer des joints (distribuer les joints de sorte à minimiser les petites différences de dimension entre les matériaux).

Les modèles de la série AURA sont sensibles à la lumière solaire et, de ce fait, il est conseillé d’éviter l’exposition directe même s’ils sont installés dans les murs intérieurs (lumière directe à travers la fenêtre sans rideaux).

COUPE ET PERFORATION

COUPES DROITES: diamond blade wheel fitted with water-cooling systems.

PERFORATION: Utilisez une mèche pour verre (nous conseillons d’utiliser des mèches creuses finies en diamant). La mèche doit toujours être refroidie à l’eau. Utilisez une perceuse à basses révolutions et sans percuteur. N’appuyez pas fort, laissez que la mèche perfore progressivement pour éviter d’endommager les bords ou des fissures ultérieures. Soyez particulièrement prudent dans la partie finale du processus de perforation.

Les modèles avec relief (VENEZIA sont plus difficiles à perforer à cause des tensions internes du verre. Pour ces pièces, il est conseillé de ne pas faire plus d’un trou et que ces derniers soient inférieurs à 8 mm.

4. REJOINTAGE

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. N’utilisez jamais de produits abrasifs. Au cas où le matériel sèche, utiliser du dissolvant pour ciment

Pour obtenir une plus grande imperméabilisation, nous vous conseillons d’utiliser des joints époxydiques, en particulier, pour les zones d’eaux.

Consulter le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit. DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface.

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasifs.

SOLS ET REVÊTEMENTS – MÉTAL

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utiliser des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

Utiliser du ciment colle C1, ciment colle C2 o des adhésifs en époxydiques. Ne pas utiliser trop d’adhésif et suivre les instructions du fabricant de l’adhésif.

DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau.

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape.
Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3 mm) et posez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif.

Pour améliorer la fixation des pièces pendant le séchage de l’adhésif, nous vous conseillons de fixer les pièces à l’aide d’une baguette en bois ou d’un ruban adhésif. Pour corriger la position des bases, nous vous conseillons de les enlever et de bien nettoyer la face arrière avant de les replacer.

Laissez un joint d’au moins 2 mm et utilisez des croisillons. Dans les zones à forte dilatation thermique ou sur des surfaces peu stables (plaques de plâtre), nous vous conseillons de laisser un joint de 3 mm minimum et d’utiliser des adhésifs ayant des propriétés élastiques de nature époxydique.

4. REJOINTAGE

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. Au cas où le matériel sèche, utiliser du décapant pour ciment. N’utilisez jamais de produits abrasifs.

Pour obtenir une plus grande imperméabilisation, nous vous conseillons d’utiliser de la résine époxy pour les joints, en particulier, pour les zones d’eaux.

Consultez le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit.
DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface.

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasifs.

MOSAÏQUE – VERRE

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utilisez des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Ne jamais utiliser d’adhésif pour mettre à niveau. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau. Vérifier que l’adhésif choisi est apte pour le matériau à installer.

Nous vous conseillons d’utiliser adhésifs ÉPOXYDIQUES de couleur blanche pour réduire le changement de tonalité du verre (consulter le tableau d’adhésifs).

Il est très important de ne pas appliquer des couches d’adhésif supérieures à 3 mm car la rétraction de l’adhésif peut provoquer des défauts à l’arrière de certaines finitions (voir photos ci-joint).

Important: il est indispensable que la surface à recouvrir soit imperméable et, de ce fait, nous vous conseillons de vous en assurer en faisant les essais nécessaires.

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape. Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3mm) et utilisez une taloche nº3 pour réaliser les incisions. Placez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif.

Important: pour maintenir l’uniformité des joints, assurez-vous que la distance entre les pièces soit équivalente au joint entre les carrelets.

Pour les mosaïques irrégulières, nous vous conseillons de retirer et de reposer certains des carrelets de la zone d’union entre les deux grilles, de sorte à améliorer la finition de la mosaïque.

Les mosaïques en verre fondu et produites à la main présentent des variations de couleur et de forme entre les différents chips qui les composent. Les petites imperfections et/ou irrégularités sont considérées comme faisant partie du procédé et ne pourront pas faire l’objet de réclamation (CINEMA, GILDED, SALSA et BLUES).

Les mosaïques LYRA, NICE, ALEGRIA, KANNA et ARGUS contiennent des teintures organiques et ne doivent pas être exposés a la lumière naturelle car elles risquerait de perdre leurs couleurs.

PLATEAUX DE DOUCHE: si vous utilisez la grille vitrée sur un sol de douche, nous vous conseillons d’appliquer un système antidérapant. DUNE conseille et distribue ANTIGLISS.

DÉCOUPE

Utilisez une tenaille spéciale pour mosaïque en verre ou une scie équipée d’un disque pour le verre ou l’émaillé, réfrigéré à l’eau.

4. REJOINTAGE

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. N’utilisez jamais de produits abrasifs. Au cas oú le matériel sèche, utiliser du décapant pour ciment.

Pour obtenir une plus grande imperméabilisation, nous vous conseillons d’utiliser des joints époxydiques, en particulier, pour les zones d’eaux.

Consultez le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit. DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface.

Important: Etant donné la finition arrondie des mosaïques ESSENTIAL y DOTS, il reste une couche épaisse de colle au moment de faire les joints. Pour garantir une belle finition et que pour que les ronds soient entiers, il faut nettoyer plusieurs fois pour pouvoir éliminer l’excédent de colle

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasif.

MOSAÏQUE – PIERRE

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utiliser des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau.

Nous vous conseillons d’utiliser des adhésifs ÉPOXYDIQUES de couleur blanche pour réduire le changement de tonalité du verre (consulter le tableau d’adhésifs)

Vérifiez que l’adhésif choisi est apte pour le matériau à installer.

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape. Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3mm) et utilisez une taloche nº3 pour réaliser les incisions. Placez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif.

Important: pour maintenir l’uniformité des joints, assurez-vous que la distance entre les pièces soit équivalente au joint entre les carrelets.

Pour les mosaïques irrégulières, nous vous conseillons de retirer et de reposer certains des carrelets de la zone d’union entre les deux grilles, de sorte à améliorer la finition de la mosaïque.

Avant de placer les pièces, ces dernières doivent être traitées avec notre produit de SCELLEMENT ANTITACHES.

Important: Mélangez le contenu des différentes boîtes pour obtenir des variations de ton plus homogènes. Pour une plus grande homogénéité, nous vous conseillons de demander toujours 5% de plus de matériau.

Il faut tenir compte que, puisqu’il s’agit de produits naturels, la variation des tons dépendra de la composition de la pierre qui ne sera pas toujours la même, en fonction de la zone de la carrière d’extraction.

Les modèles fabriqués avec des composants de résine DUENDE ICE, DUENDE METAL, DUENDE PLATINUM et DUENDE COPPER ne doivent pas être installés dans des zones situées à proximité de sources de chaleur telles que derrière des radiateurs, des saunas, des fourneaux, etc.

DOUCHES et zones humides. Nous vous conseillons d’étaler une couche d’isolant avant de procéder à la pose.

Important: la pierre naturelle n’est pas adaptée aux piscines.

TRÈS IMPORTANT

Certains types de produits comme l’ESTRATOS, de sa nature il peut avoir une tendance à l’oxydation, donc une fois installé, il est nécessaire d’utiliser un produit protecteur, comme un hydrofuge prévu à cet effet.

Pour éliminer la rouille qui pourrait apparaitre, DUNE recommande d’effectuer un nettoyage en profondeur avec le produit PHZERO appliqué pur et directement sur la surface, en le laissant agir pendant environ 20 minutes, puis en frottant avec un tampon à récurer et en rinçant abondamment à l’eau. Répétez l’opération en laissant le produit agir plus longtemps si nécessaire. Une fois ce nettoyage effectué et dans les éventuels points les plus critiques, DUNE recommande d’utiliser le détachant de rouille NORUST puis d’appliquer SALVATERRAZZA, un produit protecteur hydrofuge, consolidant et anti-infiltration.

4. REJOINTAGE

Avant de joindre les pièces, celles-ci doivent être traitées avec notre ENDUIT ANTITACHES, qui permet de garder l’aspect originel de la pierre, ou la CIRE PROTECTRICE, qui ravive les couleurs et le brillant naturel de la pierre.

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. N’utilisez jamais de produits abrasifs.

Ne jamais utiliser des joints époxydiques

Consultez le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit.

DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface. Nous conseillons des tons clairs pour le mur et des tons foncés pour le sol.

POÈME: Ils disposent d’une application décorative superficielle et, de ce fait, nous vous conseillons de réaliser le rejointage avec une taloche en caoutchouc pour éviter des rayures. Il est très important d’éliminer les restes de pâte avant qu’ils ne sèchent à la surface de la pièce puisqu’une fois secs, il faudrait utiliser des produits abrasifs qui pourraient endommager la pièce.

Les références avec protection en résine (DUENDE ICE, DUENDE METAL, DUENDE PLATINUM y DUENDE COPPER), ne pourront pas être nettoyés avec des produits de nettoyage spécial pour résine époxy.

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasif.

Pour faciliter le nettoyage, il est recommandé d’appliquer régulièrement de l’ENDUIT ANTITACHES ou de la CIRE PROTECTRICE.

MOSAÏQUE – CERAMIQUE

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utilisez des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau.

Vérifiez que l’adhésif choisi est apte pour le matériau à installer

Pièces avec de la pâte poreuse: pâte blanche et rouge, poser avec du ciment colle C1 (consulter le tableau d’adhésifs).
Pièces avec de la pâte non poreuse: grès et grès porcelainé, poser avec du ciment colle C2 (consulter le tableau d’adhésifs).

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape.
Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3mm) et utilisez une taloche nº3 pour réaliser les incisions. Placez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Ne pas utiliser la méthode de pose par points. Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif.

Important: pour maintenir l’uniformité des joints, assurez-vous que la distance entre les pièces soit équivalente au joint entre les carrelets.

Pour les mosaïques irrégulières, nous vous conseillons de retirer et de reposer certains des carrelets de la zone d’union entre les deux grilles, de sorte à améliorer la finition de la mosaïque.

Pour les références avec motifs pré-découpés, il est important, pour avoir une belle finition, de suivre de manière linéaire les pré-découpes. Réaliser, entre chaque carreau, des joints de la même dimension que les pré-découpes. Il n’est pas utile d’utiliser des croisillons, grâce aux pré-découpages qui servent de points de référence.

Les modèles fabriqué avec des composants résineux, FROZEN et TIFFANY BLACK ne doivent pas être installés près de sources de chaleur, tel que derrière les radiateurs, près de saunas, de fourneaux, etc.

4. REJOINTAGE

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. N’utilisez jamais de produits abrasifs.
Au cas où le matériel sèche, utiliser du décapant pour ciment.

Pour obtenir une plus grande imperméabilisation, nous vous conseillons d’utiliser des joints époxydiques, en particulier, pour les zones d’eaux.

Consultez le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit. DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface.

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasifs.

Utilisez produits de nettoyage classiques. Vous n’avez pas besoin de procéder à l’entretien supplémentaire.

PRODUITS PVD ET DÉLICATS: Ne pas utiliser de produits agressifs ni d’éléments de nettoyage abrasifs. Utiliser de préférence des produits de nettoyage à PH neutre.

MOSAÏQUE – AUTRES MATÉRIELS

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utilisez des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Ne jamais utiliser d’adhésif pour mettre à niveau. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau.

Vérifiez que l’adhésif choisi est apte pour le matériau à installer.

Recommandations de DUNE:
– Mosaïques en verre et pierre: utiliser du ciment colle C2
– Mosaïques en verre et métal: utiliser du ciment colle C2 ou de la colle epoxy
– Mosaïque en pierre et métal: utiliser du ciment colle C2
– Mosaïque avec des composants résineux: utiliser du ciment colle C2

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape. Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3mm) et utiliser une taloche nº3 pour réaliser les incisions.

Placez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif.

Important: pour maintenir l’uniformité des joints, assurez-vous que la distance entre les pièces soit équivalente au joint entre les carrelets. Pour les mosaïques irrégulières, nous vous conseillons de retirer et de reposer certains des carrelets de la zone d’union entre les deux grilles, de sorte à améliorer la finition de la mosaïque.

Important: Avant de commencer la pose, les grilles qui ont des composants en pierre doivent être traitées avec un produit de scellement. DUNE conseille et distribue les produits de SCELLEMENT ANTITACHES et/ ou CIRE LIQUIDE DE PROTECTION.

Les modèles fabriqués avec des composants de résine NEREIDA, HERMES, POSEIDON, NAYADE, et KARAT ne doivent pas être installés dans des zones situées à proximité de sources de chaleur telles que derrière des radiateurs, des saunas, des fourneaux, etc.

Important: La manipulation des mosaïques JOY et SMILE doit être délicate et méticuleuse pour éviter des fissures dans la pierre.

4. REJOINTAGE

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. N’utilisez jamais de produits abrasifs.

Pour obtenir une plus grande imperméabilisation, nous vous conseillons d’utiliser des joints époxydiques, en particulier, pour les zones d’eaux. Ne pas utiliser de pâtes à jointoyer époxydiques dans les mosaïques en pierre.

Consultez le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit. DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface.

Les modèles à base de composés metalliques: PLANETARIUM, STATUS, THOR, KRAKATOA, LENS, GLOBE, MAGMA GREY, MAGMA COPPER, ARCADIA, CASABLANCA, NIAGARA, AQUARIUS, PLEYADES, CASSIOPEIA, ESMERALDA. Et les modèles à base de composés résineux comme POSEIDON, NAYADE, HERMES et NEREIDA , présentent une faible résistance aux rayures. Pour obtenir une bonne finition, utilisez un matériau de rejointage de grain fin et nettoyez l’excès de produit de rejointage avec de l’eau abondante et une éponge, en évitant de trop appuyer. C’est pendant cette étape de pose que se produisent la plupart des rayures.

Important: nous vous conseillons de faire un essai de rejointage sur une pièce avant de poursuivre le processus.

Utiliser une éponge humide pour nettoyer le matériel qui déborde, une fois la pose terminée. Il est important de ne pas laisser sécher le résidu. Au cas où le matériel sèche, utiliser du décapant pour ciment ou pour joints époxy (non adapté à la pierre).

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasif.

MOSAÏQUE – MÉTAL

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utilisez des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau.

Vérifiez que l’adhésif choisi est apte pour le matériau à installer.

Recommandations de DUNE:
– Mosaïques avec base en céramique et recouvertes de metal: utiliser du ciment colle C1, du ciment colle C2 ou de la colle époxy. (SIRENA COPPER, SIRENA GOLD, REFLECTIONS, METALIC SILVER, METALIC GOLD, BRONZO, ETERNAL, HYPNOTIC, MATRIX, URBAN)
– Mosaïques en métal: utiliser du ciment colle C2 ou de la colle époxy (CORTEN, HALLEY SILVER y HALLEY GOLD)

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape. Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3mm) et utiliser une taloche nº3 pour réaliser les incisions.

Placez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif.

Important: pour maintenir l’uniformité des joints, assurez-vous que la distance entre les pièces soit équivalente au joint entre les carrelets. Pour les mosaïques irrégulières, nous vous conseillons de retirer et de reposer certains des carrelets de la zone d’union entre les deux grilles, de sorte à améliorer la finition de la mosaïque.

DÉCOUPE

Toutes les mosaïques de métal, peuvent être découpées à l’aide d’une scie radiale avec disque pour métaux. Nous vous conseillons d’utiliser la scie à couronne continue.

4. REJOINTAGE

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. N’utilisez jamais de produits abrasifs.

Pour obtenir une plus grande imperméabilisation, nous vous conseillons d’utiliser des joints époxydiques, en particulier, pour les zones d’eaux.

Consultez le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit. DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface.

Toutes les mosaïques de métal, présentent une faible résistance aux rayures. Pour obtenir une bonne finition, utilisez un matériau de rejointage de grain fin et nettoyez l’excès de produit de rejointage avec de l’eau en abondance et une éponge, en évitant de trop appuyer. C’est pendant cette étape de pose que se produisent la plupart des rayures.

Important: nous vous conseillons de faire un essai de rejointage sur une pièce avant de poursuite le processus.

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasif.

Pour les mosaïques en métal, utilisez un produit pour le nettoyage des métaux. Ne jamais utiliser de produits anti-corrosion car ils peuvent endommager la finition de surface de la pièce.

MOSAÏQUE – BOIX

1. PRÉPARATION DE LA SURFACE

La surface sur laquelle le revêtement va être posé doit être stable, parfaitement propre et mise à niveau. S’il existe des dénivellements supérieurs à 2 mm, utilisez des produits appropriés pour mettre à niveau la surface à recouvrir. Il est nécessaire de réparer toute fissure et imperfection, pour que le mur soit entièrement lisse. L’humidité du mur doit être inférieure à 2%.

2. MATÉRIAU DE FIXATION

Pour le choix correct du matériau de tenue, il faut tenir compte de différents facteurs tels que: le matériau de support à revêtir (plaque de plâtre, panneaux synthétiques, plâtre, bois, etc.), stabilité du support, surface à recouvrir, conditions de l’environnement, vitesse à laquelle l’exécution doit être réalisée, etc. Tous ces paramètres conditionneront le choix de l’adhésif.

Les matériaux de fixation conseillés par DUNE sont des adhésifs déjà testés dans nos installations, dans des conditions environnementales contrôlées et sur des supports rigides en brique et/ ou en béton. Pour des dispositions différentes de celles susmentionnées, nous vous conseillons de faire un essai initial et, en cas de doute, consulter DUNE ou le fournisseur de l’adhésif directement.

DUNE conseille toujours de faire un essai, au moins sur 2 pièces, avant de procéder à la pose de tout le matériau.

Vérifiez que l’adhésif choisi est apte pour le matériau à installer.

Pour TROPICANA NATURA, utilisez des adhésifs époxydiques avec des propriétés flexibles et adaptés au bois. Ne pas utiliser trop d’adhésif et suivre les instructions du fabricant de l’adhésif.

Pour les mosaïques MADERA NOGAL, MADERA ROBLE y MADERA WENGUE, utiliser du ciment colle C2.

3. POSE

Nous vous conseillons de procéder à la pose par étapes, du sol vers le plafond, en laissant un temps de séchage entre chaque étape. Étalez une couche fine d’adhésif sur la surface sur laquelle la pièce va être posée (environ 3mm) et utiliser une taloche nº3 pour réaliser les incisions.

Placez la pièce alors que l’adhésif est encore mou et avant qu’une pellicule sèche ne se forme sur la surface. Une fois posée, appuyez doucement pour obtenir une bonne adhésion et éliminez d’éventuels creux sans adhésif.

Important: pour maintenir l’uniformité des joints, assurez-vous que la distance entre les pièces soit équivalente au joint entre les carrelets. Pour les mosaïques irrégulières, nous vous conseillons de retirer et de reposer certains des carrelets de la zone d’union entre les deux grilles, de sorte à améliorer la finition de la mosaïque.

TROPICANA NATURA, doivent être conservés à une température ambiante pendant une durée d’au moins 48 heures avant la pose. Étaler l’adhésif de la même façon et utiliser un marteau en caoutchouc pour éliminer les creux qui auraient pu se former entre le support et la pièce.

MADERA NOGAL, MADERA ROBLE y MADERA WENGUE ne doivent pas être installés près de sources de chaleur, tel que derrière les radiateurs, près de sauna, fourneaux, etc.

MADERA NOGAL, MADERA ROBLE y MADERA WENGUE sont sensibles a la lumière solaire continue, qui abîme l’adhésif qui unie la plaque de bois à la base métallique. C’est pour cela qu’ils ne peuvent être ni poser en extérieur ni dans des zones exposées de manière prolongée au soleil.

4. REJOINTAGE

Les joints doivent être propres et secs, avec une profondeur minimum de 2mm. A l’aide d’une taloche lisse, étendre la pâte de rejointage sur tous les joints. Ne laissez pas sécher le matériau restant et nettoyez-le au plus vite. Pour cela, utilisez une éponge humidifiée à l’eau avec des produits de nettoyage au PH neutre. N’utilisez jamais de produits abrasifs.

Consultez le tableau des matériaux de rejointage.

Important: La couleur du matériau utilisé influera sur l’aspect final du produit. DUNE conseille de faire un essai avant de réaliser le rejointage de toute la surface.

Le modèle TROPICANA NATURA, ne sont pas posés avec joint.

Les modèles MADERA NOGAL, MADERA ROBLE et MADERA WENGUE ont une faible résistance aux rayures. Pour avoir une finition correcte, utilisez de la pâte de rejointage à grains fins et nettoyer ce qui dépasse avec une éponge et de l’eau propre, en évitant d’appuyer trop fort. C’est lors de cette étape de pose que se forme de nombreuses rayures. Important: il est recommandé de faire un essai de rejointage sur une pièce avant de continuer.

5. NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage quotidien peut être réalisé avec des produits de nettoyage classiques au PH neutre, sans abrasif.

Pour l’entretien de TROPICANA NATURA, nous vous conseillons d’utiliser l’imperméabilisant FILA PARQUET BASE ou HUILE DE TECK. En fonction de l’utilisation du matériel, vous devrez l’appliquer de manière plus ou moins fréquente. Important: nous vous conseillons de faire un test sur une pièce pour voir la finition.

LAVABOS

INSTALLATION DU LAVABO

Général

Les lavabos commercialisés par DUNE sont décoratifs. Pour fixer le lavabo sur la surface où il repose, le seul point d’ancrage nécessaire est la bonde de vidage.

Il ne faut pas serrer excessivement la bonde de vidage lors de l’installation du lavabo. Une tension trop forte pourrait faire apparaître des fissures sur le lavabo.

Verre

En ce qui concerne les lavabos en verre, il ne faut pas utiliser de mortier-colle ou de silicone pour les fixer à la base, car le retrait du mortier pourrait briser la protection arrière du lavabo, et ainsi abîmer la finition du côté visible. DUNE n’acceptera aucune réclamation en cas de taches à proximité de la zone d’évacuation, si du mortier-colle a été utilisé pour fixer le lavabo à son support.

Il convient de toujours manipuler les lavabos en verre sur une surface bien plane, afin d’éviter les chocs et les rayures. En effet, une cassure éventuelle de la protection arrière du lavabo pourrait abîmer la finition du côté visible. DUNE n’acceptera aucune réclamation en cas de problèmes de finition dus à une mauvaise manipulation des lavabos.

Pierre

Les modèles fabriqués en pierre présentent des variations de tons dues aux particularités intrinsèques de ce matériau naturel, dont la composition est caractérisée par des veines de couleurs différentes. Ceci est une caractéristique propre au matériau qui donne à chaque lavabo une finition unique. DUNE n’acceptera aucune réclamation en cas de différences de tons sur les lavabos en pierre.

Ciment

En raison de leur rigidité, les lavabos en ciment peuvent se fissurer en cas de manipulation brusque, de chocs ou de pression trop élevée lors de l’installation de la bonde de vidage. Il convient de manipuler ces produits avec soin.

NETTOYAGE DU LAVABO

Pour le nettoyage quotidien, il est recommandé d’utiliser de l’eau, du savon neutre et un chiffon doux. Pour éviter l’apparition de calcaire, il est recommandé de sécher le lavabo après utilisation.

Céramique

Il est recommandé de nettoyer régulièrement avec des produits de nettoyage adaptés, puis de rincer à l’eau. Pour le nettoyage, ne pas utiliser de produits abrasifs afin d’éviter de rayer la surface du lavabo.
Le fait de verser fréquemment des liquides à haute température provoquent des tensions au niveau du matériau. Celui-ci peut alors former des fissures pour libérer ces tensions. Pour éviter ce phénomène, DUNE recommande de ne pas verser de liquides à haute température dans le lavabo, ou de le faire progressivement.

Pierre

Il est recommandé d’utiliser des produits de nettoyage au pH neutre. Les produits de nettoyage au pH acide/basique peuvent altérer la coloration du lavabo.

Métal

Pour le nettoyage, il est recommandé d’utiliser du savon ou des produits au pH neutre. Pour le nettoyage, ne pas utiliser de produits abrasifs afin d’éviter de rayer la surface du lavabo. Les produits de nettoyage au pH acide/basique peuvent altérer la coloration du lavabo.

Ciment

Ne pas verser sur le lavabo des produits à très haute température, afin d’éviter l’apparition de fissures.
Le fait de verser fréquemment des liquides à haute température provoquent des tensions au niveau du matériau. Celui-ci peut alors former des fissures pour libérer ces tensions. Pour éviter ce phénomène, DUNE recommande de ne pas verser de liquides à haute température dans le lavabo, ou de le faire progressivement.

PVD (Finition or/argent)

Pour le nettoyage, il est recommandé d’utiliser du savon ou des produits au pH neutre. Pour nettoyage, ne pas utiliser de produits abrasifs afin d’éviter de rayer la surface du lavabo. Les produits de nettoyage au pH acide/basique peuvent altérer la coloration du lavabo.

CLICK&FLOOR

CONSEILS DE POSE CLICK & FLOOR

I. PRÉPARATIONS GÉNÉRALES

OUTILLAGE NECESSAIRE:

Cales d’espacement, maillet en caoutchouc, règle, crayon, mètre ruban, cutter, chutes de coupes ou cale de frappe.

– Avant l’installation, inspecter les matériaux en plein jour pour déceler les défauts ou les dommages visibles, y compris les défauts ou les écarts de couleur ou de brillance, vérifier les bords des planches pour vérifier la rectitude et les dommages. Aucune réclamation sur les défauts de surface ne sera acceptée après l’installation.

– Il est préférable de poser des lames perpendiculaires à la fenêtre, en suivant la direction de la source principale de lumière. Pour le meilleur résultat, assurez-vous de toujours travailler de 3 à 4 cartons à la fois, en mélangeant les lames pendant l’installation.

– Vérifiez si l’état du support ou du site sont conformes aux spécifications décrites dans ces instructions. Si vous n’êtes pas satisfait, n’installez pas et contactez votre fournisseur.

– Les lames peuvent être endommagées lors de la manipulation avant l’installation. Faites preuve de prudence lors de la manipulation et du transport de ces produits. Rangez, transportez et manipulez les lames de manière à éviter tout dommage. Conservez les cartons à plat, jamais sur le bord.

– Les paquets peuvent être lourds et encombrants. Utilisez toujours les techniques de levage appropriées lors de la manipulation de ces produits. Dans la mesure du possible, utilisez de l’équipement de manutention approprié. Ne levez jamais plus que vous ne pouvez manipuler en toute sécurité.

– Calculez la surface de la pièce avant l’installation et planifiez un supplément de 5 à 10 % de la surface pour les coupes et les pertes.

– L’environnement où le revêtement doit être installé est d’une importance critique en ce qui concerne l’installation réussie et les performances durables du produit. Le revêtement est destiné à être installé dans des endroits intérieurs seulement. Ces emplacements intérieurs doivent également répondre aux exigences climatiques et structurelles.

– Dans la plupart des cas, ce produit n’a pas besoin d’être acclimaté. Cependant, si les boîtes ont été exposées pendant 2 heures à des températures extrêmes inférieures à 10 C° ou à plus de 40 C° dans les 12 heures précédant l’installation, l’acclimatation est nécessaire. Dans ce cas, gardez les lames à température ambiante pendant au moins 12 heures dans un emballage non ouvert avant de commencer l’installation. La température ambiante doit être maintenue de façon constante entre 20-25 C° avant et pendant l’installation.

– Les lames doivent être installées uniquement dans des environnements à température contrôlée. Il est nécessaire de maintenir une température constante de 20-25 C° avant et pendant l’installation. Les appareils de chauffage portatifs ne sont pas recommandés car ils peuvent ne pas chauffer suffisamment la pièce et le support. Les appareils de chauffage au pétrol ne doivent jamais être utilisés.

– Après l’installation, assurez-vous que le plancher à des températures inférieures à 10 C° ou supérieures à 50 C°.

– Pour les surfaces supérieures à 400 m2, les longueurs supérieures à 20 m ou pour le passage de Click & Floor à un autre matériau, l’utilisation de profilés en T est recommandée, en respectant le joint de dilatation (identique au périmètre).

II. INFORMATION SUR LE SUPPORT

– Les lames peuvent être installées sur la plupart des revêtements de sol de surface durs existants, à condition que la surface du plancher existante soit propre, plate, sèche, non friable , que la structure soit saine et plane à 5 mm dans un rayon de 3 m.

– Le support ne doit pas s’incliner de plus de 25 mm par 2 m dans n’importe quelle direction.

– Les creux, les rainures profondes, les joints d’expansion et d’autres imperfections du support doivent être remplis de ragréage.

– Le support doit être exempt d’humidité excessive ou remontée de moisissure. Enlever la saleté, la peinture, le vernis, la cire, les huiles, les solvants, toute matière étrangère et contaminante.

– N’utilisez pas de produits contenant du pétrole, des solvants ou des huiles d’agrumes pour préparer le support, car ils peuvent causer la coloration et l’expansion du nouveau revêteme.

– Bien que ce revêtement soit imperméable à l’eau, il n’est pas destiné à être utilisé comme barrière d’humidité. Les émissions de vapeur d’humidité de la dalle béton ne doivent pas dépasser 3,63 kg (ASTM F1869) / 90 % RH (ASTM F2170) avec une limite de PH de 9 / max 2,5 % de teneur en humidité (méthode CM).

– Ce produit ne doit pas non plus être installé dans les zones qui présentent un risque d’inondation comme les saunas ou les espaces extérieurs

– Les revêtements de sol en vinyle en rouleau existants ne doivent pas être trop rembourrés et ne doivent pas dépasser plus une couche d’épaisseur. Un sous- plancher ou un sous-plancher trop mou diminuera la résistance inhérente du produit résistant aux crevasses.

SUPPORT BOIS

– Si ce revêtement est destiné à être installé sur un plancher en bois existant, il est recommandé de réparer les planches mal fixées ou les grincements avant de commencer l’installation.

– Clouez ou vissez tous les 15 cm le long des solives pour éviter le grincement.

– Les sous-sols et les vides sanitaires doivent être secs. Utilisation d’une couche de polyéthylène de 0,15 mm / 6 mil Il est nécessaire de couvrir 100% de la surface dans la chambre.

– Nous recommandons de poser nos lames transversalement sur les planches de bois qui forment le plancher bois actuel.

– Tous les autres supports (Contreplaqué, OSB, panneau de particules, aggloméré, etc.) doivent être structurellement sains et doivent être installés conformément aux recommandations de leur fabricant.

SUPPORT BETON

– Les supports béton existants doivent être entièrement durcis, vieux d’au moins 60 jours, lisses, secs en permanence, propres et exempts de toute matière étrangère comme la poussière, la cire, les solvants, la peinture, la graisse, les huiles et les vieux résidus d’adhésif. Les agents de durcissement et les durcisseurs pourraient causer des défauts d’adhérence et ne devraient pas être utilisés.

– Nous recommandons d’utiliser un polyane d’au moins 0,15 mm / 6 mil comme barrière d’humidité entre le sous-plancher de béton et le plancher.

NE PAS INSTALLER SUR

– Tout type de tapis.

– Revêtement en vinyle à endos en mousse.

– Plancher flottant de n’importe quel type, revêtement en pose libre, revêtement en vinyle souple fixé sur le périmètre.

– Planchers de bois massif / planchers bois qui se trouvent directement sur le béton ou sur le bois de construction ou du contreplaqué posé sur la dalle.

AVIS IMPORTANT

Chauffage par le sol: le revêtement peut être installé sur un système de chauffage, intégré à plus de 12 mm.

La température de fonctionnement maximale ne doit jamais dépasser 30 C°. L’utilisation d’un capteur de température dans le plancher est recommandée pour éviter la surchauffe.

– Éteignez le système 24 heures avant, pendant et 24 heures après l’installation.

– Avant la pose sur des systèmes de chauffage au sol nouvellement construits, utilisez le système à pleine capacité pour éliminer toute l’humidité résiduelle de la chappe.

– Assurez-vous que la température dans la pièce est maintenue de façon constante entre 20-25 C° avant et pendant l’installation.

– La température du plancher ne doit pas dépasser 30 C°.

– Une fois l’installation terminée, le système de chauffage doit être activé et augmenté graduellement (incréments de 5 degrés) jusqu’à ce qu’il revienne à des conditions normales de fonctionnement.

– Consultez les recommandations du fabricant du système de chauffage pour obtenir des conseils supplémentaires.

Avertissement

Les nattes de chauffage électriques qui ne sont pas intégrés dans la chappe ne sont pas recommandés pour une utilisation sous nos lames de sol. L’utilisation de nattes de chauffage électriques qui ne sont pas intégrées et appliquées directement sous les lames pourrait annuler la garantie pour votre revêtement en cas de défaillance. Il est préférable d’installer le revêtement sur les systèmes de chauffage rayonnant intégrés et d’adhérer aux directives énumérées ci-dessus

III. INSTALLATION

– Retirez les plinthes, les moulures en quart de tour, les socles muraux, les appareils électroménagers et les meubles de la pièce. Pour de meilleurs résultats, le cadre de porte devrait être entaillé pour permettre aux lames de bouger librement sans être coincées. Après les travaux de préparation, balayer et aspirer toute la zone de travail pour enlever toute la poussière et les débris.

– Avec un plancher flottant, vous devez toujours vous assurer de laisser un espace de 6 mm entre les murs et les éléments fixes tels que les piliers, les escaliers, etc. Ces jeux seront couverts de moulures et les plinthes après l’installation des lames.

– Dans la mesure du possible, prévoyez la disposition afin que les joints des planches ne tombent pas sur les joints du support actuel. Les joints d’extrémité des planches doivent être décalés d’au moins 20 cm l’un de l’autre. Ne pas installer au-dessus des joints de dilatation. Éviter d’installer des morceaux de lames de moins de 30 cm au début ou à la fin des rangées.

– N’installez pas vos éléments de cuisine directement au-dessus de votre plancher. La qualité du plancher peut être garantie tant que le plancher peut se déplacer librement.

– Décidez de la direction d’installation. Il est recommandé d’installer les planches perpendiculairement à la fenêtre en suivant la direction de la source principale de lumière.

– Mesurer la zone à installer: La largeur de la planche de la dernière rangée ne doit pas être inférieure à 50 mm. Si c’est le cas, ajustez la largeur de la première rangée à installer. Dans les couloirs étroits, il est recommandé d’installer le plancher parallèle à la longueur de la salle.

1. Première rangée, première lame

Après avoir soigneusement nettoyé le support, vous devez commencer à poser de gauche à droite. Placez la première lame de sorte que le bord rainuré soit en face de vous. Placez la lame à 6 mm du mur gauche. Utilisez des espaceurs entre le mur et le plancher.

2. Première rangée, deuxième lame

Laissez tomber la lame et appuyez doucement sur l’extrémité avec un maillet en caoutchouc de sorte qu’elle se verrouille fermement dans la lame précédente jusqu’à ce que les deux soient à la même hauteur. Assurez-vous que les deux lames sont parfaitement alignées. Il est crucial qu’après les bords courts de deux lames de raccordement soient correctement alignés, et le maillet en caoutchouc frappe la lame dans la zone directement au-dessus du bord court, permettant un verrouillage correct. Note: Frapper sur la zone près du bord court, mais pas directement au-dessus, peut entraîner des dommages permanents à l’articulation. Continuer l’installation de la première rangée jusqu’à ce que vous atteigniez le mur sur la droite.

IMPORTANT

Si vous remarquez que les deux lames ne sont pas à la même hauteur ou ne sont pas bien verrouillées ensemble, veuillez suivre les instructions de démontage au bas de la page, démonter et vérifier si des débris n’obstruent pas l’intérieur de la rainure.

3. Première rangée, dernière lame

À la fin de la première rangée, laissez un espace de 6 mm contre le mur et mesurez la longueur de la dernière planche pour s’adapter.

4. Pour couper la lame

Utilisez un cutter simple et une règle, et avec le côté supérieur tourné vers le haut, couper lourdement plusieurs fois sur le même axe. Le cutter ne passera pas à travers la surface, mais fera une coupe suffisamment profonde. Vous pouvez alors soulever la moitié de la planche à l’aide de votre autre main pour maintenir la deuxième en la plaçant très près de la coupe. La planche se séparera naturellement.

5. Deuxième rangée, première lame

Commencez la deuxième rangée avec la coupe restante de la dernière lame de la rangée précédente. Cette petite lame doit mesurer au moins 30 cm. Sinon, couper une nouvelle lame en deux et l’utiliser pour commencer la deuxième rangée. Les joints d’extrémité de chaque rangée adjacente ne doivent pas être plus proches que 20 cm les uns des autres. Dans la mesure du possible, utilisez la pièce coupée de la rangée précédente pour commencer la rangée suivante.

6. Deuxième rangée, deuxième lame

Cliquez sur le long côté de la lame dans la rangée précédente et placez-la serrée à l’extrémité courte de la lame précédente avec un angle de 25-30 degrés. Déposer la planche et taper doucement sur l’extrémité avec un maillet en caoutchouc de sorte qu’elle se verrouille fermement dans la planche précédente jusqu’à ce que les deux sont à la même hauteur. Assurez-vous que les deux lames sont parfaitement alignées.

7. Après avoir terminé l’installation de chaque rangée

Utilisez la cale à frapper ou une chute de coupes et maillet en caoutchouc pour taper doucement les planches dans le clic de la rangée précédente pour s’assurer qu’ils sont étroitement cliqués ensemble et assurez-vous qu’il n’y a pas d’écart entre le long côté de la lame installée. Tout jeu peut compromettre toute l’installation.

8. Conseil

Après l’installation des 2 à 3 premières rangées de lames, elles doivent être vérifiées avec un cordeau pour s’assurer que les lames sont toujours droites. Si ce n’est pas le cas, il se pourrait que le mur de départ présente des irrégularités qui ont causé l’inclinaison de l’installation. Si c’est le cas, la rangée de départ des lames peut devoir être démontée et découpée pour tenir compte de toute inégalité dans le mur. Cela peut être fait sans avoir à démonter les lignes de début.

9. Pour poser la dernière rangée

Placez une lame non fixée exactement au-dessus de la dernière rangée posée. Placez une autre lame sur le dessus, avec le côté de la langue touchant le mur. Tracez une ligne le long du bord de cette lame, pour marquer la première planche. Couper le long du bord de cette lame pour marquer la première lame. Coupez le long de cette ligne pour obtenir la largeur requise. Insérez cette lame coupée contre le mur. La dernière rangée doit être d’au moins 50 mm de large. Les espaceurs peuvent alors être enlevés.

10. Trous pour tuyaux

Mesurez le diamètre du tuyau et percer un trou de 12 mm plus large que le diamètre du tuyau. Sciez un morceau comme indiqué sur la figure et mettez la planche en place sur le sol. Puis mettre le morceau scié en place.

11. Cadre de porte

Posez une planche (avec le côté décoratif vers le bas) à côté du cadre de porte comme indiqué dans la figure. Puis faites glisser a lame sous le cadre.

IV. FINITIONS

Replacer les moulures, permettant un léger dégagement par rapport aux lames. Fixez au mur, pas sur la lame de sol. Aux seuils de portes et à ailleurs où les lames peuvent rencontrer d’autres matériaux de revêtement, il est préférable d’employer une moulure en “T” , ou semblable, pour couvrir le bord exposé mais ne pas
pincer / coincer les lames. Laissez un petit espace entre les lames et la surface adjacente.

V. ENTRETIEN

– Balayez ou passez l’aspirateur quotidiennement à l’aide d’embouts à poils souples.

– Nettoyer immédiatement les déversements et les liquides excessifs.

– Utilisez des nettoyants recommandés pour le revêtement de sol en vinyle.

– L’utilisation de nettoyeur à vapeur domestique est autorisée. Utilisez à la puissance la plus basse avec un tampon souple approprié, ne pas rester plus de 5 minutes au même endroit. Consultez les instructions du fabricant pour une utilisation appropriée.

– Utilisez des dispositifs de protection de plancher appropriés tels que des protecteurs de feutre sous les meubles.

– N’utilisez pas de paillasson avec un support en latex ou en caoutchouc, ces matières peuvent causer une décoloration permanente.

– N’utilisez pas de nettoyant abrasif, d’eau de Javel ou de cire.

– Ne pas faire glisser des objets lourds sur le sol.

VI. DEMONTAGE

Séparer toute la rangée en la soulevant délicatement à un angle. Pour séparer les planches, laissez-les à plat sur le sol et faites-les glisser à part. Si les planches ne se séparent pas facilement, vous pouvez soulever légèrement les planches (5 degrés) lorsque vous les faites glisser à part.

SPECIFICITE POUR LA SERIE MULTINOGAL

III. INSTALLATION

Une rangée de lames en 178 mm de largeur DOIT être utilisée systématiquement pour séparer les rangées de lames des deux autres largeurs. Cette séquence (225 mm + 178 mm + 125 mm + 178 mm) doit être suivie tout au long de l’installation.

SPECIFICITE POUR LA SERIE CHEVRON

III. INSTALLATION

ATTENTION

Les lettres L et R écrites au dos de chaque planche Chevron indiquent des directions de profilage différentes. Il y a le même nombre de planches L et R dans chaque boîte. S’il vous plaît prêter attention aux lettres marquées et toujours les installer jumelés. Dans les instructions cidessous, les planches de type L sont représentées en blanc et les planches de type R sont représentées en gris.

Le sous-plancher doit être de niveau, sec et propre. Les agrafes de tapis ou les résidus de colle doivent être enlevés et le plancher doit être propre pour assurer une installation appropriée.

La séparation en différents tas aidera à identifier la planche correcte au cas où les marques L et R auraient été enlevées.

MÉTHODE 1 – MODÈLE DE BLOC

– Cette méthode d’installation consiste à regrouper 5 planches avec la même adresse de profilage ensemble. Ensuite, vous pouvez commencer à stupéfiant les espaces le long du mur, laissant une marge d’expansion de 6mm avec le mur.

– Commencez dans le coin gauche en face de l’entrée principale avec une planche de type R, placez le côté de l’onglet convexe face au mur et suivez la séquence de l’image ci-dessus (se référer aux conseils des notes de bas de page). Laissez toujours une marge d’expansion de 6 mm avec le mur.

IMPORTANT: Nous recommandons d’appliquer un adhésif à haute adhérence ou de la colle polyvalente dans le système de fermeture latérale courte des planches pour un ajustement supplémentaire, d’éviter d’utiliser l’adhésif de façon excessive et de vous assurer de nettoyer immédiatement tout excès visible sur la surface du plancher.

MÉTHODE 2 – FISHBONE DIAGONALEMENT

– À l’aide d’un crayon, d’une corde et d’une règle, tracez une ligne de 45 degrés qui sera utilisée pour aligner les planches comme indiqué dans l’image ci-dessus. Vous pouvez alors commencer à faire chanceler les entretaires autour de la pièce, laissant toujours une marge d’expansion de 6 mm avec le mur.

– Commencez par le coin gauche en face de la porte, utilisez d’abord une planche de type L et placez l’onglet convexe face au mur. Ensuite, prenez une deuxième planche (type R) et placez-la perpendiculairement à la première (consultez les conseils de raccord de la note de bas de page). Pour la 3ème et la 4ème planche aller aux bouts de coupe ci-dessous. Continuez l’installation en suivant la séquence.

Cette séquence est un exemple, selon la forme de la pièce. L’important est de toujours commencer par les planches qui sont placées contre les murs.

CONSEILS DE COUPE

Pour installer sur la 3ème (L) et la 4ème planche (R) et toute autre planche qui a le côté court contre le mur, mesurez la longueur de la planche pour l’adapter et la couper correctement. Assurezvous d’utiliser le bon côté de la planche (voir l’image ci-dessous).

MÉTHODE 3 – MODÈLE FISHBONE

– Dans un premier temps, suivez le modèle de coupe à l’intérieur de la boîte pour couper 5 planches (L1, L2, L3, R1, R2) nécessaires pour le premier set. Vous ne pouvez couper qu’un seul morceau de chaque planche, de sorte que vous aurez besoin de 5 planches entières pour faire les 5 pièces requises (L1, L2, L3, R1, R2). Alignez l’ensemble initial avec la ligne centrale (pour aligner les planches assurez-vous que la ligne passe à travers la pointe du motif. Laissez toujours une marge d’expansion de 6 mm avec le mur.

ENSEMBLE INITIAL

– Mesurez le nombre d’ensembles initiaux dont vous avez besoin en fonction de la largeur de la pièce. Préparez les premiers ensembles supplémentaires. Vous pouvez connecter les ensembles initiaux à une planche entière.

– Lorsque vous atteignez les deux côtés des murs, mesurez la distance entre le mur et l’ensemble initial le plus proche. Définissez un nouvel ensemble, marquez la distance mesurée dessus, coupez les planches (pour cela vous pouvez démonter l’ensemble) et installez les planches dans l’espace restant.

Continuez comme ça jusqu’à ce que la chambre soit complètement couverte.

MÉTHODE 4 – DOUBLE CHEVRON

– Utilisez le modèle de coupe à l’intérieur de la boîte pour dessiner l’ensemble initial de 5 pièces du double Chevron (L1, L2, L3, R1, R2). Nous vous suggérons d’utiliser un crayon rouge pour faire un modèle selon le tableau suivant.

Vous ne pouvez couper qu’un seul morceau de chaque planche, de sorte que vous aurez besoin de 5 planches entières pour faire les 5 pièces requises (L1, L2, L3, R1, R2). Alignez l’ensemble initial avec la ligne centrale (pour aligner les planches assurez-vous que la ligne passe à travers la pointe du motif. Laissez toujours une marge d’expansion de 6 mm avec le mur.

ENSEMBLE INITIAL

– Mesurez le nombre d’ensembles initiaux dont vous avez besoin en fonction de la largeur de la pièce. Préparez les premiers ensembles supplémentaires. Vous pouvez connecter les ensembles initiaux à une planche entière.

Lorsque vous atteignez les deux côtés des murs, mesurez la distance entre le mur et l’ensemble initial le plus proche. Définissez un nouvel ensemble, marquez la distance mesurée dessus, coupez les planches (pour cela vous pouvez démonter l’ensemble) et installez les planches dans l’espace restant.

Continuez comme ça jusqu’à ce que la chambre soit complètement couverte.

DEMONTAJE

Pour démonter, il suffit de soulever les planches une par une après la séquence d’installation inverse.

INSTALLATION DANS LES SALLES DE BAINS (JUNTA 10mm.)

Avec des tuiles murales préexistants

Laisser 10 mm de joint d’expansion, remplir de silicone et couvrir d’un moulage écossais.

Avec de nouvelles tuiles murales

Placez les tuiles murales à une hauteur de 6mm. Placez également l’articulation périphérique de 10 mm entre le mur et C&F. Remplissez l’espace avec du silicone et placez la planche sous la tuile. Rejoindre.

PIÈCES SPÉCIALES

RODAPIE FLEXI

Flexi est une pvc semi-flexible, il combine les excellentes propriétés de résistance du PVC rigide avec un degré de flexibilité adapté à l’adaptation aux murs inégaux ou légèrement incurvés. Sa finition en Ecosse facilite le nettoyage, en évitant l’accumulation de germes. Très approprié pour couvrir les joints périphériques. Facile à installer, il est placé collé au mur et reposant sur C&F sans l’emprisonner. Il est parfait pour les rénovations et les nouvelles constructions.

INSTALLATION

Rodapie Flexi est un profil d’installation simple qui ne nécessite pas de matériel supplémentaire.

1. Nettoyez le support où vous installez la plinthe Flexi et vérifiez le bon état du profil.
2. Appliquer une partie de l’adhésif sur le mur. Appliquez ensuite une partie de l’adhésif sur le côté arrière du profil. Vous pouvez utiliser de la colle de contact ou des adhésifs à montage rapide communs sur le marché. Notez que l’adhésif convient à l’adhésif en PVC.
3. Attachez le profil au mur et pressez pour assurer une adhérence optimale. Le finisseur inférieur (ecosse) doit se reposer subtilement sur des lattes Click&Floor sans les presser, permettant aux lattes de se déplacer librement dans l’articulation de 6 mm.
4. Enlever les résidus adhésifs et laisser sécher. Chaque adhésif a des caractéristiques. Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant dans chaque cas.

NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Le nettoyage peut être fait avec de l’eau et du détergent ou nettoyeur spécifique en dissolution. L’utilisation appropriée de l’eau de Javel plus forte ou des nettoyants sur le marché ne vous affecte pas. En cas de doute toujours utiliser le nettoyeur de solution et de tester dans une zone moins visible.
L’utilisation d’acide crómicoique, de solvants sulfuriques ou organiques tels que l’acétate d’éthylique, l’acétone ou le toluène n’est pas recommandée

PERFIL T

Pour les surfaces de plus de 400 m2, les longueurs supérieures à 20 m ou pour la transition de Click&Floor à un autre matériau, il est recommandé d’utiliser des profils T respectant le joint d’expansion (identique au périmètre).

ESCALIER

Sur le marché, il existe des solutions spécifiques pour les produits vinyles SPC, tels que ceux de la marque Schluter.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Quels sont les matériels qui peuvent être utilisés à l’EXTÉRIEUR et ceux qui ne le peuvent pas?

La base que l’on donnera au produit dépend de sa porosité. En règle générale, si la porosité du produit est supérieure à 3 %, il ne pourra être utilisé qu’à l’intérieur, et si elle est supérieure à 6 %, il ne pourra être utilisé que sur les murs.
Si la porosité est faible (inférieure à 3 %), le produit pourra être utilisé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, au sol comme sur le mur.
Il existe toutefois d’autres critères pour déterminer l’utilisation des revêtements, même si l’absorption est le critère le plus utilisé.
Consultez le tableau d’utilisation et n’hésitez pas à contacter votre conseiller commercial en cas de doute.

Qu’est-ce que le PVD?

C’est une technique décorative qui consiste à recouvrir les produits d’une couche métallique. La pellicule est tellement fine qu’elle renforce n’importe quelle caractéristique de la surface qu’elle recouvre : l’éclat, les détails du relief… n’importe quelle irrégularité ou nuance est mise en évidence.
L’effet du PVD est particulièrement spectaculaire dans la série EXTRAVAGANZA où le volume élevé des produits est mis en valeur par l’éclat apporté par le PVD pour créer un intéressant jeu de lumières et d’ombres.
Du point de vue technique, PVD est le sigle de Physical Vapour Deposition (dépôt physique en phase vapeur), un processus au cours duquel les produits entrent dans un réacteur mis sous vide et sont exposés à une espèce de bombardement de vapeur métallique réalisé à l’aide d’un arc électrique.
Ce processus permet aux particules métalliques d’adhérer fortement à la surface du produit. Cette finition n’augmente ni ne diminue la résistance du produit, ce qui signifie que les produits de PVD de notre catalogue ne sont pas aptes pour l’extérieur car, étant réalisés en poreux, ils ne possèdent pas l’indice d’absorption d’eau exigé pour cette utilisation.